Les pendentifs “énergétiques” étaient radioactifs

La grande mode du moment, ce sont ces pendentifs soit disant énergétiques et qui feraient du bien. Sauf que sur la toile, on en trouve qui sont particulièrement nocifs pour la santé car très radioactifs.

Des seuils 10 000 fois supérieurs à ceux des sols

Sur de nombreux sites connus, on trouve actuellement un certain nombre de pendentifs prétendument énergétiques et vendus comme procurant du bien-être à la personne qui le porte. Mais il s’avère qu’un certains nombre de ces pendentifs seraient hautement radioactifs, à en croire la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité).

En effet, dans un communiqué diffusé le 9 décembre dernier, cette association fondée au lendemain dans la centrale nucléaire de Tchernobyl tire la sonnette d’alarme en faisant savoir que des pendentifs et médailles énergétiques dégagent une radiation bien plus importante que les seuils d’alerte.

Comme on peut le voir dans cette vidéo, les compteurs s’affolent à l’approche des bijoux vendus comme énergisants. Pire, les concentration en uranium 238 et thorium 232 sont telles qu’elles sont jusqu’à 10 000 fois supérieures aux émissions naturelles du sol.

La CRIIRAD a immédiatement saisi la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) pour faire cesser les importations et la commercialisation de ces bijoux aux propriétés comparables à celles des minerais radioactifs.
Les autorités font par ailleurs le nécessaire pour tenter de récupérer les bijoux qui ont déjà été achetés, en particulier pour Noël, ceux-ci présentant potentiellement un danger pour la santé des personnes les portant.

Exemple de pendentif radioactif qui a été retiré de la vente par Amazon.fr

Exemple de pendentif radioactif qui a été retiré de la vente par Amazon.fr

La place de marché de Amazon.fr sur laquelle on pouvait trouver bon nombre de ces articles a immédiatement réagi et procéder au retrait de la vente de tous les pendentifs susceptibles d’être radioactifs et qui, par ailleurs, viennent tous de Chine.

Vous avez aimé ? Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *