Comment vendre des diamants invendables

Contrairement aux idées reçues, les diamants à l’état brut sont loin d’être tous parfaits et d’un blanc pur. D’où le développement des techniques visant à modifier artificiellement l’apparence de ces gemmes pour qu’elle soit parfaite pour un non-expert. Quelles sont les conséquences de telles modifications ?

Des diamants qui n’auraient jamais trouvé acquéreur

Depuis toujours, l’homme cherche à rendre encore plus éclatantes les pierres précieuses qu’il arrache à la terre. Des traitements qui n’ont toutefois rien à voir avec ceux qui sont aujourd’hui déployés pour modifier parfois de manière radicale l’apparence et même la couleur des gemmes.

Etant la plus convoitée d’entre toutes, le diamant ne fait donc pas exception à cette course à la perfection. Des traitements qui par ailleurs doivent obligatoirement être stipulés sur le certificat de gemmologie de ces « Diamond enhancements ».
Parmi ces techniques, citons par exemple :

  • le HPHT process : ce procédé vise à modifier la couleur d’un diamant pour la faire passer du brun au blanc en soumettant la pierre à des très hautes températures et pressions.
  • le remplissage des manques par des résines synthétiques.

Bien évidemment, le but de toutes ces manipulations est la commercialisation de diamants de qualité inférieure, des diamants qui, selon toute vraisemblance, n’auraient autrement jamais trouvé acquéreur.

Pour un œil non averti, le diamant ainsi traité semble très beau, aussi beau même qu’un diamant naturel. Toutefois, cette gemme perd alors ses qualités principales, son extrême résistance aux chocs et surtout sa beauté qui peut alors s’altérer.

Bague en or blanc 18 carats et diamants naturels de la bijouterie Baunat

Bague en or blanc 18 carats et diamants naturels de la bijouterie Baunat

La mention « pierre naturelle » pour choisir bien son diamant

Après avoir lu les lignes précédentes, vous vous dites que cela devient compliqué d’acheter une belle alliance diamant pour votre douce ou une montre haut de gamme pour votre chéri sans risquer de de faire duper.
En fait, il n’en est rien puisqu’il suffit simplement d’orienter votre choix vers des bijoux ornés de diamants et autres pierres précieuses 100% naturelles.

Pour qu’une pierre précieuse puisse bénéficier de la mention “pierre naturelle” sur le certificat d’authenticité qui vous est remis, il faut qu’elle n’ait subi aucun traitement autres que ceux qui sont utilisés de manière traditionnelle.

Dans le cas contraire, obligation est faite par le législateur français d’indiquer le traitement employé. Il peut également simplement apparaître la mention CE pour Clarity Enhanced, ce qui signifie Clarté améliorée. Dans les deux cas, il ne s’agit pas de pierres naturelles.

Avant de faire votre achat en bijouterie ou chez un horloger, demandez donc à vérifier le certificat d’authenticité. En ligne, les boutiques comme Baunat qui les proposent l’affichent de manière visible car c’est un gage de sérieux et de qualité.

Crédit photo : Baunat

Vous avez aimé ? Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *